Accessoires et équipements autour du lit

Publié le 23 mai 2014

Il existe de nombreux équipements médicaux complémentaires pour les lits médicalisés qui offrent un bien meilleur confort au patient : table de lit, accessoires de sécurité, matelas médical anti escarre, verticalisateur etc.

Quel matériel médical accessoire installer ?

Lorsque vous achetez un lit médicalisé, vous pouvez choisir entre deux formules :

- Un lit standard, avec panneau tête et pieds de lit

- Un lit complet vendu avec les barrières de sécurité et la potence

Vous pouvez louer des équipements médicaux annexes. Ils permettent d’offrir un confort optimal et une sécurité maximale en fonction des pathologies : par exemple la lumière sous le lit ou les barrières de sécurité concernent plus particulièrement les personnes agitées et désorientées atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elles évitent les chutes durant la nuit.

Accessoires pour lits médicalisés

Les accessoires médicaux pour lits médicalisés sont rarement pris en charge par la Sécurité Sociale, pour une courte durée il vaut mieux les louer. Quelques exemples d’accessoire les plus demandés :

Les rambardes de sécurité : Les barrières de sécurité se démontent et sont faciles à installer. Elles préviennent les risques de chutes.

Le matelas anti-escarre : Ce matelas médical est installé pour prévenir la formation d’escarres dues à de fortes pressions prolongées sur le corps alité. Il est pris en charge par la Sécurité Sociale et peut être renouvelé chaque année. Voir un exemple de matelas anti-escarre.

La potence : Cet accessoire installé au niveau de la tête de lit redonne au patient alité une plus grande liberté de mouvement. La personne âgée ou handicapée peut ainsi se relever ou s’asseoir.

Il existe un grand nombre d’accessoires médicaux adaptés à diverses pathologie : tables de lit, ceinture de lit, cales de positionnement etc. Ils sont demandés en fonction des besoins de la personne alité.

Coût et prise en charge

Publié le 23 mai 2014

Première étape avant l’achat d’un lit médicalisé : obtenir une prescription médicale. Celle-ci permettra une prise en charge par la caisse d’assurance maladie. Le prix de cet équipement médical varie en fonction du niveau de prestations attendu. À savoir que le coût des options et des équipements complémentaires est également à prendre en compte.

Quel est le prix d’un lit médicalisé ?

Tarifs indicatifs TTC par type de lit médicalisé:

• Lit médicalisé classique : de 500 à 3 500 € pour un lit haut de gamme.

• Lit médicalisé spécial couple : de 2000 à 3 500 € pour une grande largeur.

• Lit médicalisé grande taille : de 2 000 à 2 500 €

• Lit médicalisé enfant : de 500 à 1 500 €

• Lit médicalisé Alzheimer : de 900 à 1 500 €

• Lit médicalisé électrique : de 900 à 3 500 €

Tarif TTC des équipements médicaux complémentaires :

Matelas anti-escarre : de 100 à 3 500 €

• Potence : de 50 à 150 €

Barrières de sécurité : de 80 à 400 €

• Protections pour barrières de sécurité : de 50 à 75 €

• Ceinture de lit : de 70 € à 200 €

• Cales de positionnement : aux alentour de 100 €

• Coussin d’abduction de hanches : de 50 à 170 €

• Pied à sérum : de 50 à 150 €

Comment bénéficier d’une prise en charge ?

La sécurité sociale rembourse à hauteur de 65 % l’achat ou la location du lit médicalisé sur facture, suite à une prescription médicale et à condition qu’il soit équipé au minimum de deux fonctions non manuelles. La prise en charge peut être totale si l’assuré bénéficie de l’exonération du ticket modérateur ou s’il souffre d’une affection en rapport avec l’ALD. Voir également du côté de la mutuelle santé.

Quels sont les niveaux de prise en charge ?

Montant de la prise en charge pour un lit médicalisé en location :

• Forfait livraison + mise en service + reprise du matériel : 96 €

• Frais de location : 16 euros par semaine.

Montant de la prise en charge pour un lit médicalisé à l’achat :

• Forfait livraison + mise en service au domicile : 96 €

• Frais d’achat du lit d’hôpital + la potence (1 030 euros) + les barrières éventuelles (209 €) + le matelas médical (entre 85 et 300 €)

Achat ou location, comment choisir ?

Publié le 23 mai 2014

Lorsqu’une personne doit rester alitée après une hospitalisation, la location d’un lit médicalisé à domicile est majoritaire car plus rapide à mettre en place. Cette solution serait-elle plus adaptée aux pathologies de courte durée ? Comment savoir quand il est préférable de louer ou bien d’acheter ce type de matériel médical ?

Lit médicalisé : quand acheter ?

Le médecin généraliste prescrit l’achat d’un lit médicalisé en présence d’une pathologie non régressive, qui va évoluer voir empirer dans le temps, et quand l’espérance de vie du patient est supérieure à un an. Au-delà de 16 mois d’utilisation, il est préférable d’acheter un lit médicalisé d’après l’assurance maladie.

En cas d’alitement prolongé qui nécessite un achat, préférez un lit médicalisé plus esthétique, à la différence des modèles en location qui ressemblent à des lits d’hôpital. Celui-ci sera utilisé tous les jours, il permettra de conserver une ambiance chaleureuse dans la chambre du patient et évitera un second traumatisme. Dans cette situation, l’achat est partiellement pris en charge par la sécurité sociale, ce qui permet d’alléger la dépense.

Attention : bien prendre en compte les frais relatifs à l’installation et à l’entretien avant d’acheter un lit médicalisé.

Pourquoi louer un lit médicalisé ?

La location d’un lit médicalisé à domicile est préconisée en cas de convalescence de courte durée, ou si la santé du patient se rétablie rapidement et de façon positive. La personne sera livrée directement à l’adresse souhaitée avec tous les équipements nécessaires : potence, barrières de sécurité, matelas médical etc.

Les avantages du lit médicalisé

Publié le 23 mai 2014

Vous pouvez installer un lit médicalisé chez vous. Ce type de matériel médical permet aux personnes âgées, alitées, dépendantes ou handicapées de se reposer comme dans un lit d’hôpital. Il assiste considérablement l’auxiliaire de vie ou la personne qui aide le malade à faire la toilette et les soins quotidiens : la hauteur du matelas s’adapte ce qui facilite les transferts et évite les douleurs au niveau du dos.

Lit médicalisé : pour qui ?

Un lit médicalisé est préconisé pour les personnes atteintes d’une maladie de longue durée qui doivent rester alitées. Pour plus de sécurité, il est préférable d’y faire dormir les personnes âgées présentant des troubles neurovégétatifs comme la maladie d’Alzheimer, ou les individus handicapés mentaux. Grâce aux montants latéraux du lit les chutes accidentelles pendant la nuit sont évitées.

Ce type d’équipement médical généralement électrique, possède un dossier inclinable et une hauteur de couchette variable par télécommande. Le soignant peut ainsi s’aider en passant plus facilement le patient de la position assise à la station allongée. Ce bénéfice se fait ressentir au niveau du malade qui réalise moins d’efforts physiques et le risque d’une mauvaise manipulation ou d’une chute est évité. La santé de l’auxiliaire de vie est également préservée.

La plupart des lits médicalisés sont mobiles. Il existe différents modèles et le choix doit se faire en fonction des besoins et de la pathologie de la personne alitée. Il est difficile de se décider face aux nombreux équipements médicaux et accessoires proposés à la vente.

Les types de lits médicalisés

Publié le 23 mai 2014

Il existe différents types de lit médicalisé : double pour un couple, spéciale maladie d’Alzheimer, pour une personne à forte corpulence, inclinable ou releveur. Le tout avec des options et des accessoires personnalisables.

Comment choisir son lit médicalisé ?

Pour être pris en charge par la sécurité sociale le lit médicalisé doit faire l’objet d’une prescription médicale. Il faut ensuite choisir la taille du lit médicalisé en fonction de la corpulence de la personne alitée, de sa pathologie et de l’utilisation qui en sera faite. Les largeurs varient de 90 à 160 cm sur deux mètres de long.

Les équipements médicaux spécifiques comme la lumière sous le lit, les barrières latérales de sécurité sont idéals pour une personne atteinte d’une maladie neurodégénérative. Ils peuvent être associés à des relèves bustes, des verticalisateurs ou bien des protections de lit. Vous pouvez aussi choisir un sommier et un relève jambes spécifique.

Un équipement médical adapté à chaque pathologie

Le lit médicalisé Alzheimer

Le lit médicalisé Alzheimer est particulièrement adapté aux personnes désorientées, atteintes par cette maladie. Ils sont très bas afin d’éviter les chutes, la hauteur au sol varie de 21 à 76 cm.

Le lit médicalisé grande taille

Réservé pour les personnes à forte corpulence, le lit médicalisé grande taille est très large et peut supporter un poids supérieur à 135 kg.

Le lit médicalisé inclinable

Le lit médicalisé inclinable est électrique. Le dossier est relevable et la hauteur est variable grâce à une télécommande. En fonction des modèles elle fluctue de 21 à 82 cm pour les lits bas, cependant la hauteur moyenne se situe entre 36 et 72 cm.

Le lit médicalisé «releveurs»

Le lit médicalisé releveur a un système de levage très particulier : il aide au lever et au coucher et améliore grandement le confort des personnes âgées. Ces lits dits de « confort » ne sont pas pris en charge par de la sécurité sociale.

Où acheter ce « lit d’hôpital » ?

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour acheter un lit médicalisé :

- Via les petites annonces : un lit d’occasion n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

- Via les fabricants et les distributeurs spécialisés : le lit est garanti et vous bénéficiez des conseils du vendeur. L’achat est pris en charge en partie par la sécurité sociale.

Prévoir des frais d’installation et d’entretien relatifs à cet achat.