Modèles de baignoires à porte

Publié le 18 juin 2014

De nombreux seniors accusent progressivement une perte d’autonomie, bien souvent ils abandonnent l’utilisation de la baignoire. Pourtant de nombreuses solutions existent afin de remédier aux problèmes de l’accessibilité et faciliter le bain des personnes âgées ou à mobilité réduite.

Afin de vous guider dans votre choix, nous avons sélectionné pour vous les modèles de baignoires les plus réputés :

Baignoire à porte assise ou couchée

Ce type de baignoire a l’avantage de s’adapter à toutes les salles de bain. Avec ou sans siège, elles sont équipées d’une porte étanche permettant un accès facile au bain.

> En savoir plus

Baignoire à seuil abaissé

L’accès au bain est facilité par la hauteur de la paroi moins importante que dans le cas d’une baignoire classique.

> Julie vous en dit plus

Baignoire à siège élévateur

Grâce à une télécommande étanche contrôlant la rotation et la hauteur du siège, l’entrée dans le bain se fait aisément. Cette baignoire est la plus adaptée aux personnes à mobilité réduite mais aussi la plus coûteuse.

> Vaut-elle vraiment le coup ?

Baignoire-douche à porte

Ce modèle combine sécurité, économie d’espace et confort. Son principal atout réside dans le fait qu’elle convient à tous les usages et toute la famille : il est possible d’y prendre aussi bien une douche, qu’un bain allongé ou assis.

> Quelles sont ses avantages ?

Baignoire à porte assise et couchée

Publié le 18 juin 2014

La baignoire assise

La baignoire assise dispose d’un siège intégré. Comme l’appellation le précise, ce modèle aux parois hautes permettra d’être assis confortablement pour prendre son bain et ainsi se relever plus facilement. Disposant non seulement d’un fauteuil épousant les formes du corps, son installation permettra également de prendre une douche. Il est possible de fixer un pommeau en complément.

Les avantages de cette baignoire assise résident dans son accessibilité. L’accès se fera en toute sécurité par une porte étanche, latérale ou frontale et de largeur variable selon les modèles. Ce type de baignoire à porte apportera donc une aide à la fois à la personne âgée ou à mobilité réduite, mais aussi à d’éventuels assistants. Enfin en matière d’installation, ce modèle de baignoire prendra peut de place et pourra être installé en une journée. Si l’achat d’une baignoire avec porte assise vous intéresse, sachez également que son installation pourra éventuellement vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt.

La baignoire couchée

La baignoire couchée est proche d’une baignoire classique. Contrairement à la baignoire assise, elle permet non seulement de rester assis, mais aussi de prendre son bain ou une douche en position allongée. Il est en effet possible de l’équiper d’accessoires comme un siège rehausseur ou d’un pommeau. Ce modèle semble donc idéal si votre salle de bain est utilisée par plusieurs utilisateurs aux besoins différents.

Tout comme la baignoire à porte assise, l’accès se fait sans effort et en toute sécurité par une porte de baignoire latérale, tandis que les parois intérieures sont équipées d’un revêtement antidérapant. Ce type de baignoire facilite le travail des aidants, moins sollicités pour porter la personne.

L’installation d’une baignoire à porte couchée sera simple si vous possédez déjà une baignoire classique. Il vous suffira en effet de commander une baignoire couchée aux mêmes dimensions que votre baignoire. Tout comme la pose d’une baignoire à porte assise, l’installation prendra une journée et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt.

La baignoire à seuil abaissé

Publié le 19 juin 2014

Si la baignoire à seuil ressemble ainsi à une baignoire classique, la différence se fait au niveau de la paroi à enjamber qui est moins haute, de trente à quarante centimètres. Dès lors ce modèle conviendra parfaitement aux personnes disposant d’une mobilité suffisante pour pouvoir exécuter ce mouvement d’enjambée.

En terme de spécificités, la baignoire à seuil abaissé permet de se tenir en position allongée ou assise, comprenant généralement un siège fixe ou amovible. Ce type de baignoire semble donc être la solution adéquate pour une baignoire utilisée à la fois par des utilisateurs n’ayant pas de problème de mobilité et des personnes à mobilité réduite. Elle pourra être équipée de plusieurs accessoires afin d’améliorer son confort. Parmi eux on trouvera par exemple le revêtement antidérapant afin d’éviter tout risque de chute, ou les barres de maintien, afin de s’asseoir et se relever en toute sécurité.

Son installation pourra prendre moins d’une journée, tandis que des installateurs professionnels pourront vous faire bénéficier de la TVA à 5,5%.

La baignoire à siège élévateur

Publié le 19 juin 2014

Le fauteuil fonctionne par le biais d’une télécommande étanche qui permet de contrôler le pivotement et la hauteur du siège. Ainsi le siège tourne d’abord en dehors de la baignoire pour permettre à l’utilisateur de s’asseoir facilement puis pivote à l’intérieur du bain.

Une batterie de secours assure le fonctionnement du fauteuil ascenseur en cas de coupure de courant.

Tous comme les autres modèles de baignoire, la baignoire à siège élévateur peut être équipée d’accessoires comme des accoudoirs escamotables ou une ceinture de sécurité. Son installation n’est pas recommandée dans le cas où des utilisateurs aux besoins différents se partagent une même salle de bain, elle nécessite de l’espace.

Les tarifs d’installation varient énormément selon les accessoires. Il est possible d’estimer ces frais entre 5000 et 15000 euros TTC. Un installateur professionnel pourra toutefois vous faire profiter d’aides au financement.

La baignoire-douche à porte

Publié le 19 juin 2014

C’est une solution de confort permettant d’alterner entre l’utilisation du bain et de la douche. En matière de sécurité, afin de permettre le remplissage de la baignoire, la fermeture de la porte est étanche et le verrouillage se fait automatiquement à la fermeture.

Un siège pourra être intégré, tout en laissant libre la baignoire pour les utilisateurs qui souhaiteront s’allonger. De plus, un certain nombre d’accessoires salle de bain pourront venir compléter ce modèle. Par exemple, des barres de maintien peuvent être installées pour assurer votre équilibre. Un appui-tête est d’ailleurs directement intégré à la baignoire.

Si acheter ce modèle de baignoire vous intéresse, il faudra compter entre 3000 et 6500 euros hors taxes pour un modèle classique selon les options choisies. Vous pourrez bénéficier sous certaines conditions d’aides au financement.

Accessoires de salle de bain

Publié le 19 juin 2014

Bien choisir ses accessoires de bain

De nombreux modèles de baignoire existent afin de remédier aux problèmes d’accessibilité et faciliter le bain des personnes âgées ou à mobilité réduite. Pour le reste l’installation de ces différents équipements peut s’accompagner d’accessoires et de meubles de salle de bain destinés à améliorer le confort de leurs utilisateurs.

Le choix de ces accessoires doit se faire en fonction de ses besoins afin d’être le plus autonome possible dans sa salle de bain.

Ces derniers peuvent s’ajouter en complément d’une baignoire adaptée ou se substituer à son achat lorsque le budget est serré ou que la mobilité de la personne le permet.

Retour sur quelques accessoires indispensables qu’il est bon de connaître pour la sécurité de la toilette et le bien-être des personnes à mobilité réduite :

La barre pour baignoire

Elle est essentielle afin de sécuriser l’accès à la baignoire et assurer l’équilibre durant la toilette.

> Découvrez les conseils de Julie pour la poser au meilleur endroit

Le tapis antidérapant

Le risque de chute est d’autant plus élevé dans la salle de bain que le sol est souvent mouillé et donc glissant. Le tapis antidérapant peut être mis à la fois dans la baignoire et à la sortie de celle-ci pour plus de sécurité.

> Quelles sont les recommandations de Julie ?

Le siège de baignoire

Ce dernier est très utile pour éviter la perte d’équilibre pendant la toilette et faciliter l’accès au bain.

> Découvrez les différents modèles 

Le siège de douche

Idéal pour prendre une douche de manière autonome.

> Quel siège vous convient le mieux ?

La barre-baignoire

Publié le 19 juin 2014

Les barres de baignoire permettent ainsi de sécuriser l’accès au bain et de garder l’équilibre dans la douche. Elles facilitent également le passage d’une position assise à debout.

Il est conseillé de délimiter une hauteur de fixation de ces barres comprises entre 70 et 90 centimètres du sol, selon l’utilisateur. De même, il faudra également vérifier leur résistance, généralement entre 90 et 140 kg. Enfin si les barres d’appui sont déclinées en une multitude de matériaux, il est conseillé de choisir une barre en métal, acier inoxydable ou aluminium, plus solide que le plastique et recouverte d’un revêtement antidérapant.

Les barres pour baignoire peuvent être de différentes formes, droites pour une prise en main lors du redressement, coudées pour une prise en main oblique ou droite et en forme de poignées, adaptables à tous les rebords. Fixées par ventouse, les barres d’appui peuvent être déplaçables à volonté. Néanmoins ce type de fixation est moins fiable, il est donc préférable de les visser.

Si vous souhaitez équiper votre salle de bain de barres d’appui, leur prix peut varier selon les matériaux utilisés, le revêtement ou la taille. Il reste toutefois abordable. Il faudra compter 5 euros pour une barre droite classique de 30 centimètres et à partir de 15 euros pour une barre coudée.

Le tapis antidérapant

Publié le 19 juin 2014

Déclinable selon vos goûts et vos équipements, il viendra se fixer au fond de votre baignoire grâce à une ventouse.

En outre, le risque de chute augmente lors de la sortie de la douche ou de la baignoire, particulièrement à cause du sol qui peut être glissant. Il est également possible d’installer un tapis antidérapant directement au sol. Celui-ci sera maintenu par des bandes antidérapantes. Par ailleurs, il existe également des carreaux antidérapants adhésifs qui viendront se fixer directement sur votre carrelage.

En terme de prix, il faudra compter entre 5 et 100 euros pour un tapis antidérapant pour baignoire ou douche, et entre 5 et 25 euros pour un tapis pour sol.

Les sièges de baignoire

Publié le 19 juin 2014

Le siège de baignoire classique

Il s’agit du plus basique, donc le plus économique. Présenté sous la forme d’un tabouret de bain amovible sans dossier ni accoudoirs, il se fixe directement au fond de la baignoire à l’aide de ventouses.

Il peut aussi se décliner en modèle suspendu avec un dossier qui s’accroche aux rebords de la baignoire. Cet accessoire ne facilite donc pas l’accès au bain mais permet de s’asseoir plus confortablement et de laisser la baignoire libre pour une utilisation classique.

Il faudra compter 25 euros pour un tabouret de bain classique et environ le double pour un modèle suspendu.

Le siège de bain pivotant

Fixé au fond de la baignoire ou suspendu aux rebords, il peut pivoter afin d’enjamber les parois avec un minimum d’effort. Il facilite donc largement l’accès à la baignoire.

Équipé d’un dossier, d’accoudoirs et d’un système de verrouillage, il est sécurisé et plutôt pratique pour pallier à un problème de mobilité. Cependant du fait d’une assiste plutôt haute, l’immersion ne sera pas forcément confortable.

On peut compter 100 euros pour un siège de bain pivotant.

L’élévateur de bain

Il est l’accessoire de bain idéal pour faciliter la toilette des seniors ou des personnes à mobilité réduite.

Il dispose de nombreuses options de confort et de sécurité tandis que le siège est équipé d’une télécommande étanche. Elle permet au dossier de s’incliner dans la baignoire pour une position et une immersion confortable et agréable.

Ce modèle de siège reste plus coûteux que les deux précédents, à partir de 400 euros environ. Ce prix paraît néanmoins justifié par les performances de ce modèle.

Les sièges douche

Publié le 19 juin 2014

Le siège douche classique

Il est observable sous deux formes. D’une part sous forme de tabouret. Ce siège douche n’intègre pas de dossier. Il peut être équipé ou non de poignées latérales et de pieds antidérapants tandis que sa hauteur est réglable. Il est également trouvable sous différentes dimensions pour permettre une assise confortable selon le poids de l’utilisateur. D’autre part, il existe sous forme de chaise, équipée quant à elle d’un dossier et d’accoudoirs pour plus de confort. Tout comme le tabouret, elle intègre des pieds antidérapants et peut être réglable en hauteur. Les tarifs pour ce modèle de siège débutent généralement à 20 euros.

Le siège douche rabattable

Il a la particularité de se fixer au mur de la cabine de douche. L’avantage de ces sièges est qu’ils peuvent se rabattre pour laisser la douche libre à d’autres utilisateurs éventuels. Tout comme le siège douche classique, le siège rabattable est disponible sous deux formes. La première version n’intègre pas de dossier. Elle est semblable à un tabouret de douche classique, avec une assise rembourrée ou non et sans accoudoirs. Au contraire la deuxième version est équipée d’un dossier et d’accoudoirs pour plus de confort. Il faudra compter à partir de 40 euros pour acquérir un siège de douche rabattable.

Le fauteuil roulant de douche

Celui-ci est plus particulièrement destiné aux personnes à mobilité réduite. Il est résistant à l’eau et dispose des mêmes atouts qu’un fauteuil roulant traditionnel. Ce modèle de fauteuil est idéal pour prendre une douche en toute autonomie, particulièrement si la douche est spécialement aménagée pour des personnes à mobilité réduite. Plus coûteux que les modèles de siège douche, il faudra compter au moins 300 euros.

Pages