Publié le 22 mai 2014

Avec l’âge, l’état de santé peut se dégrader rendant certaines tâches journalières particulièrement difficiles. Une aide sociale ménagère peut vous être proposée afin de vous faciliter la vie.

Une présence utile et rassurante

Si vous répondez à un certain nombre de critères (voir tableau ci-dessous), vous aurez peut-être l’opportunité d’obtenir une professionnelle chargée de vous aider dans vos opérations du quotidien (courses, soins d’hygiène, entretien de la maison, démarches administratives…) et de briser l’isolement selon votre demande.

Une prise en charge financière totale ou partielle

En fonction de votre ressource mensuelle (moins de 791,99€ pour une personne seule, 1229,61€ pour un couple), l’aide peut être financée en totalité ou partiellement par le département ou si vos revenus sont supérieures par votre caisse de retraite (une participation de 10 à 73% est demandée). De plus, dans certains cas vous pouvez être exonéré de cotisations sociales et obtenir le versement d’une allocation en espèce s’il n’existe pas d’aide ménagère dans votre ville ou si la prestation ne répond pas à votre demande.

Ce qu’il faut retenir :

Les conditions d’obtention

- Etre âgé de plus de 65 ans (ou 60 si inapte)
- Avoir des problèmes de santé handicapant
- Ne pas toucher l’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

Quel organisme prendra en charge votre aide ?

Si vos revenus mensuels sont inférieurs à 791,99€ pour une personne seule et 1229,61€ pour un couple, vous dépendez du département

Si vos revenus mensuels sont supérieurs à 791,99€ pour une personne seule et 1229,61€ pour un couple, vous dépendez de la caisse retraite

Comment connaitre le montant de la prise en charge financière ?

En se renseignant au Conseil Général

En se renseignant à sa caisse retraite

 

Ou effectuer les démarches nécessaires et connaître les pièces à fournir ?

Auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ou de la mairie

Auprès de votre caisse retraite