Publié le 16 mai 2014

L'allocation personnalisée d'autonomie ou APA permet de soutenir financièrement les personnes âgées dépendantes. Voici une présentation de cette aide ainsi que les conditions nécessaires pour l'obtenir.

Présentation de l'APA

L'allocation personnalisée d'autonomie ou APA est une aide financière destinée aux personnes âgées de 60 ans ou plus présentant une perte d'autonomie physique ou cognitive. Cette allocation est attribuée par les départements, elle a été créé en 2002 et remplace la Prestation Spécifique Dépendance (PSD).

Le but de l'APA est d'aider financièrement les personnes âgées dépendantes dans leurs tâches quotidiennes telles que la toilette, les courses, le ménage, les déplacements ou pour l'adaptation de leur logement ou une stimulation intellectuelle. Cette allocation peut être attribuée à toute personne âgée de 60 ans ou plus, qu'elle soit domiciliée chez elle, hébergée par un proche ou dans une famille d'accueil agréée, ou encore dans un établissement qu'il soit public associatif ou privé à but lucratif.

Le montant de l'APA est calculé selon différents critères, il prend en compte le degré de dépendance de la personne âgée, son lieu de domiciliation (domicile ou établissement), ses besoins et ses ressources. Les allocations logement, les prestations fournies par l'assurance maladie et certaines pensions versées par les enfants ne sont pas prises en compte dans le calcul du montant de l'APA.

Sachez qu'il existe d'autres aides financières dédiées aux personnes âgées comme l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), l'aide sociale du département, l'allocation personnalisée au logement (APL), l'allocation au logement social (ALS) ou encore l'aide au logement de la mutuelle sociale agricole (MSA).

Comment bénéficier de cette aide ?

Pour savoir si une personne âgée peut bénéficier de l'APA, on doit calculer son degré de dépendance. Pour ce faire, on utilise la grille A.G.G.I.R. (Autonomie Gérontologie Groupe Iso Ressources). Il s'agit d'une enquête de terrain concernant la toilette, l'habillage, l'alimentation, le déplacement et d'autres critères du quotidien de la personne concernée. On demande également au médecin traitant d'établir un certificat médical. Suite à cela le demandeur est classé dans un groupe allant du GIR 1, très dépendant, au GIR 6, autonome. Les personnes classées dans les groupes 1 à 4 peuvent alors obtenir l'allocation.

Pour faire une demande d'APA, il faut remplir un dossier que l'on peut trouver auprès du conseil général, dans les centres sociaux et médico-sociaux, dans les centres locaux d'information et de coordination (CLIC) ou encore à l'assurance maladie ou auprès de sa mutuelle. Une fois complété, le dossier doit être renvoyé au conseil général de son département de résidence, accompagné des différentes pièces justificatives demandées concernant l'identité du demandeur, son régime d'assurance maladie, son domicile, des renseignements médicaux, ses revenus, son patrimoine ou encore ses coordonnées bancaires.

Une fois le dossier envoyé, le demandeur reçoit un accusé de réception indiquant éventuellement les justificatifs manquants. Le délai d'obtention de l'APA varie selon les départements mais il est en moyenne de deux mois.